MACANAO TORRES

MACANAO TORRES

Macanao Torres started thinking about making porn after doing a casting at HeatGay festival in 2006, but his rise to fame came after shooting his first film Kings of Piss with JalifStudio in 2006. Since then, this sex machine has not stopped making films for both national and international production companies. This time, the 27-year macho shows everyone his alpha male side on our first scene. Could we have a better start?
Ses vidéos sur Darkcruising
Publiée: 2018-06-21

La petite trentaine, viril à souhait, accro à la queue aussi : ce mec adore se faire baiser. Il sait ce qu'il aime, il sait ce qu'il veut. Son kif : les mecs méga virils, musclés et autoritaires qui le soumettent et font de lui un trou à jus. Il a trouvé le boss idéal, un pur mâle super sexy qui le prend instantanément en main et fait kiffer son fion avec ses doigts, lui fait bouffer son gros morceau en fond de gorge et l'encule bien à fond sans ménagement. Un festival d'enculade, dans tous les sens, une soumission délicieuse et vertigineuse où le passif lèche les aisselles trempées de son alpha et une jouissance généreuse sous les coups de teubs.


Pas de doute : ce beau mâle latino est tombé sur l'un des actifs les plus bourrins de toute sa vie ! Le gars le retourne cash, sans scrupule et perd pas de temps pour caler sa grosse teub gonflée d'envie dans sa gorge. Fond de gorge obligatoire : rien ne sert de pleurer comme une fillette, tu sais que tu voulais qu'on te la mette. Alors le passif pompe, jusqu'à l'épuisement. Et comprend qu'il va se faire péter le cul comme jamais. En effet, ça loupe pas : c'était déjà hard en bouche mais dans le fion c'est incroyable. Des coups de bite acharnés, des mains fermes et puissantes qui pincent les tétons, un regard d'alpha qui vole l'âme. Orgasme à la chaîne, douleur et plaisir : un ramonage dans les règles de l'art !


A Berlin, tout est possible. C'est l'endroit rêvé si tu veux assumer la chienne que tu es. La preuve avec ce ptit allemand qui a décidé de vraiment aller au bout de son kiff. Dans un magasin fetish bien hard, il a demandé au gérant s'il pouvait servir de vide couilles aux clients. Le mec lui a dit de faire ce qu'il voulait alors le voilà, rampant au sol comme un esclave, léchant les skets et les panards de tous les visiteurs et mettant sa gueule et son trou de balle à la dispo de qui veut bien le remplir de bite. Autant dire que les clients domis vicieux ne vont pas se priver pour l'exploiter, l'exhibant aux yeux de tous et lui tapant dans la chatte au milieu des rayons. Tout est permis alors assume ton rôle et vide tout le monde !


"T'aimes vraiment obéir et vénérer de la bite de mâle ? Si tu veux que je te dresse tu devras dire oui à tout. Je te défoncerai toutes tes fentes, j'abuserai de ta gorge jusqu'à ce que tu n'en puisse plus, je t'enculerai comme la dernière des putes n'importe où, en t'exhibant aux yeux de tous. Si tu deviens mon bâtard tu ne seras plus rien, tu seras une sous race, plus bas que terre". Il avait pas menti et le bâtard est venu pour appartenir. A lui d'en assumer les conséquences : un dressage hardcore dans les rues de Berlin, jeté au sol, corrigé, démonté en plein air, dans une station de métro avant un bourrage de fion ultra violent dans une forêt cradingue. Plus d'humanité, juste de la servitude. L'esclave l'a voulu, il est désormais à sa place.


Un minet faussement angélique connait l'extase alors qu'il devient l'esclave sexuel de Sergio Mutty et son pote. Deux gars domis qui l'entraînent dans leur donjon où tous les sévices et jeux pervers seront permis, en compagnie d'autres lopes déjà 100 % formatées. Ne pense plus, suce, prend et fais toi souiller !


Le jeune bâtard est venu au cruising bar avec l'envie d'être pris en main par un mâle dominant. Mignon, fin, avec un bon cul de salope mis en valeur par un jockstrap, il attire rapidement l'attention d'un macho bourrin qui a besoin de se défouler sur une chienne docile. Au sol la pute : fais-toi mollarder, décrasse les panards et sniffe les odeurs de ton maitre. Pinçage de tétons, suce en gorge profonde, claques à tout va : transformé en larve, exhibé aux yeux de tous les clients du sexclub, le soumis se laisse utiliser avec plaisir. Exposé sur une croix, jeté en patûre aux pineurs enragés, il se fait enculer non stop jusqu'à se prendre la semence sur la fente.


Ce jeune entrepreneur a investi tout son argent dans un bordel gay. L'occasion de travailler tout en laissant libre cours à son voyeurisme et sa perversité. Tous les soirs, il observe les salopes en train de se faire niquer par des grosses bites et l'une d'entre elles a fini par retenir son attention. Un jeune mec hyper chienne dont il a senti qu'il pourrait en faire ce qu'il voudrait. Il lui a donné rendez-vous au sexclub l'après-midi. Ils ne sont que tous les deux et il va l'exploiter au max. Léchage de skets, mollards bien crades dans la bouche, pompage de queue très baveux, encordage, travail du cul : le bâtard va avoir droit à la totale. Les tits pincés à mort, le cul défoncé, il ne sera plus jamais le même après ce plan décadent. Pas de doute le batard a trouvé son maitre.


Ses vidéos sur nos autres sites
l7655-darkcruising-sex-gay-hardcore-hard-porn-hardkinks-made-in-spain-021
Larvé par deux jeunes bourrins
Poker no limit
Poker no limit